7 conseils pour préparer votre e-commerce à la vente à l’international

9 MIN DE LECTURE

En 2020, vendre à l’international est (presque) accessible à tous ! Votre boutique en ligne vous offre la possibilité d’exporter vos produits, vers environ tous les lieux au monde où Internet est déployé. Mais beaucoup n’osent pas sauter le pas de l’international en raison de la complexité des opérations de logistique transfrontalière. Découvrez tous nos conseils et les étapes essentielles pour réussir l’internationalisation de votre boutique e-commerce avec transiteo

 

L’internationalisation n’est pas une tâche facile mais elle représente un potentiel de croissance significatif pour votre e-commerce. Selon une étude, plus de 45% des e-acheteurs mondiaux ont effectué des achats dans des boutiques internationales. C’est pourquoi il est plus important que jamais de pénétrer le marché international et de saisir votre part du gâteau.

 

Découvrez nos 7 conseils pour préparer l’arrivée de votre entreprise e-commerce sur le marché international ! Vous trouverez les différentes étapes pour réaliser des ventes internationales efficacement à partir de votre boutique e-commerce existante.

 

1. Brisez la barrière de la langue

La première étape vers l’internationalisation est de franchir la barrière linguistique. La traduction de votre contenu dans la langue locale permettra aux consommateurs de comprendre votre entreprise et votre activité. L’apprentissage d’une langue étrangère n’est pas l’option la plus viable, mais vous pouvez toujours embaucher un relecteur pour vous assurer que le contexte du contenu est approprié et peut être facilement compris par les consommateurs locaux.

 

Assurez-vous que le thème de votre plateforme e-commerce est capable de gérer un contenu multilingue, à la fois d’un point de vue produit et non produit. Cela contribuera à renforcer la confiance des consommateurs locaux en votre marque. En tant que propriétaire d’entreprise, vous devez comprendre que la simple traduction du contenu 1:1 ne fonctionnera pas. Capturez l’essence culturelle de votre région cible pour amener le public local et les consommateurs à acheter dans votre boutique.

 

Traduire uniquement le contenu écrit peut être une tâche simple, mais vous devez également envisager de localiser le contenu visuel comme les images et les vidéos. La charte graphique du site Web doit également être en accord avec la région que vous ciblez.

 

Testez des stratégies A / B pour découvrir ce qui fonctionne le mieux dans une région donnée. Certaines peuvent être adaptées à la région britannique, mais pas aux régions américaines ou asiatiques par exemple. Vous pouvez également envisager de créer un site avec un nom de domaine local qui pourrait présenter des différences subtiles avec votre site d’origine, mais assurez-vous que le contenu général résonne bien chez la population de cette région.

 

2. Comprendre les règles fiscales et les droits de douane

Lorsque vous avez pris la décision de vous internationaliser, la chose la plus importante à vérifier est que vous n’enfreignez aucune loi en vendant les produits de votre boutique. Etudiez et comprenez parfaitement les règles de chaque pays ou région que vous ciblez.

 

Renseignez vous sur les lois fiscales et comprenez le montant des droits et taxes qui sont dus. Répondez à des questions telles que: est-il nécessaire de s’enregistrer fiscalement dans chaque pays dans lequel vous souhaitez expédier vos produits ? Quel est le montant du seuil d’enregistrement à la TVA dans chaque région ?

 

Dans de nombreuses situations, vous devez établir les règles selon lesquelles les droits et taxes doivent être payés par le client ou par le propriétaire de l’entreprise, ou s’ils tombent sous le seuil de franchise de taxe pour la région dans laquelle vous souhaitez exercer votre activité.

 

Ne pas être au courant de ces différentes lois peut nuire aux ventes de votre boutique. Les clients ne reviendront plus sur votre site web si vous indiquez un montant distinct pour les frais d’expédition et ceux de douane. Cela peut vous paraître logique, mais du point de vue du client, ce dernier ne voudra pas payer les frais supplémentaires.Il s’agit donc d’une partie cruciale et importante quand il s’agit d’internationaliser vos activités. Avec le moteur de calcul des droits et taxes de douane automatique transiteo intégré sur votre boutique en ligne, offrez une expérience client transparente et rassurante à vos acheteurs internationaux.

 

3. Pensez aux expéditions internationales

Ce point peut être une source de migraines s’il n’est pas planifié et exécuté correctement. C’est un aspect primordial à considérer lors de l’expansion de votre entreprise e-commerce à l’international. La première chose à faire lors de la configuration de vos expéditions internationales consiste à définir les politiques d’expédition de façon claire et concise, afin que les clients puissent les comprendre. Faites savoir à vos clients que les frais d’expédition sont plus élevés pour les envois internationaux.

 

Ne pas prendre en compte cette étape peut mener à de l’insatisfaction client et à des commentaires négatifs, ce qui nuira à l’identité de votre marque d’entrée de jeu. La mise en place de politiques d’expédition efficaces à l’avance va atténuer ce type de problèmes et vous aidera à réaliser des bénéfices.

 

4. Prenez grand soin de l’expérience utilisateur et des politiques de retour

Le point crucial pour permettre à votre entreprise de réussir son expansion à l’international est de fournir une excellente expérience utilisateur et de mettre en œuvre des politiques de retour efficaces. La première étape pour offrir une meilleure expérience utilisateur à vos clients est d’avoir un service client actif. Ce service peut être interne ou externalisé auprès d’une agence locale.

 

Assurez-vous que le représentant du service clientèle peut communiquer efficacement avec les consommateurs locaux dans leur propre langue. Cela nécessite des locuteurs natifs qui connaissent bien votre marque et sont disponibles pour gérer les requêtes internationales. Alternativement, il existe une option pour gérer ces requêtes numériquement par les réseaux sociaux, les e-mails, les SMS, WhatsApp ou les autres canaux disponibles.

 

Enfin, les politiques de retour doivent être faciles à trouver. Elles doivent comprendre tous les détails nécessaires pour effectuer les retours internationaux, car la plupart des clients prennent cet aspect en compte avant de prendre leur décision d’achat. Une mise en œuvre efficace des politiques de retour améliore l’expérience utilisateur de vos clients et les encourage à revenir dans votre magasin pour effectuer de nouveaux achats.

 

5. Tirer parti des différents canaux marketing

Dans l’ère moderne d’Internet, il existe de nombreux canaux de marketing disponibles, qui vous aident à cibler spécifiquement les personnes qui sont vraiment intéressées par les produits que vous vendez. Lorsque vous essayez de pénétrer un nouveau marché international, les réseaux sociaux sont le meilleur endroit pour établir de bonnes relations entre votre marque et vos clients potentiels.

 

Des canaux comme Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest, Linkedin, etc. ont des milliards d’utilisateurs chaque jour et sont utiles pour générer de nombreuses ventes. Grâce à eux, vous pouvez présenter votre produit à un public qualifié.

 

De plus, vous pouvez également utiliser les fonctionnalités publicitaires que ces canaux offrent, en particulier Facebook et Instagram, qui peuvent générer le meilleur retour sur investissement. Google, avec son réseau Adwords, vous permet également de diffuser des annonces sur les requêtes de recherche liées aux produits que vous vendez.

 

6. Intégrez les passerelles de paiement préférées localement

L’intégration d’une passerelle de paiement comme Visa, MasterCard, Paypal pourrait ne pas suffire lors de l’internationalisation de vos activités. Ces méthodes de paiement standard peuvent ne pas être les plus adaptées pour certaines régions comme l’Allemagne, où les gens utilisent principalement les virements bancaires ELV, où au Japon, où les acheteurs préfèrent payer à la livraison. Aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans d’autres régions, les gens peuvent préférer payer par virement bancaire en temps réel, prélèvements, portefeuilles électroniques, paiements mobiles, etc.

 

Le fait d’avoir plusieurs passerelles de paiement peut vous être bénéfique à bien des égards, car il augmente la confiance des clients dans votre marque et aide à améliorer l’expérience utilisateur. Un autre avantage est que plusieurs passerelles de paiement permettent à votre boutique de fonctionner même lorsqu’une de vos passerelles de paiement est momentanément indisponible.

 

7. Améliorez la visibilité de votre marque sur le marché international

Effectuer toutes les étapes ci-dessus ne vaudra presque rien en raison de la non-visibilité de votre marque sur le marché international. Toutes vos pages de produits et pages de catégories sont optimisées pour la recherche locale, donc Google n’affichera vos pages que pour des recherches locales où vous opérez. En effet, l’algorithme de Google essaie d’afficher les résultats de la recherche en fonction de la proximité de l’emplacement géographique de l’origine de la requête de recherche.

 

Pour palier à cela, vous pouvez utiliser des pages de destination géo-ciblées qui vous aident à mieux vous classer dans les requêtes de recherche internationales pertinentes. À l’aide de ces pages de destination, vous pouvez concevoir des pages avec du contenu spécifique pour chaque pays et région. Ces pages de destination dirigeront les clients étrangers vers les pages pertinentes de votre site, augmentant ainsi votre visibilité de recherche sur les marchés internationaux.

 

En conclusion …

Il n’est pas facile de s’internationaliser en quelques jours, mais avec une planification et une exécution appropriées, vous pouvez faire de grandes choses. La route est semée d’embûches, mais si réalisée correctement, cette internationalisation ouvrira la voie à une croissance exponentielle des activités de votre entreprise e-commerce.

 

Il est devenu nécessaire aujourd’hui, pour toutes les marques, de garder une longueur d’avance sur la concurrence. Et il est temps que vous suiviez également la tendance de l’internationalisation. Faites systématiquement des recherches approfondies afin d’orienter le plus efficacement possible toutes les décisions que vous prendrez à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + 10 =