Crise sanitaire Covid-19 : un confinement feel good avec transiteo !

10 MIN DE LECTURE

Face à l’épidémie de coronavirus d’ampleur mondiale que nous traversons actuellement, et aux nouvelles difficiles pour le moral qui circulent en continu dans nos médias, l’équipe transiteo souhaite vous partager de bonnes ondes ! Découvrez quelques initiatives solidaires, prises par le secteur du retail pour lutter la propagation du virus, mais aussi pour améliorer nos conditions de confinement.

 

Voilà maintenant 10 jours que le gouvernement Français a décrété le confinement généralisé de la population, afin d’endiguer autant que faire se peut le propagation de l’épidémie de Covid-19. Les restaurants, bars, ainsi que les commerces jugés comme non indispensables ont ainsi été fermés jusqu’à nouvel ordre, et il est indéniable que la crise sanitaire que nous traversons impacte sévèrement tout le secteur du commerce en France et dans le monde.

 

En dépit de ce contexte difficile pour tous, l’équipe transiteo reste optimiste, notamment grâce aux actions des entreprises qui multiplient les initiatives solidaires en France et dans le Monde, afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Afin de vous faire partager cet optimisme, nous avons rassemblé ci-dessous quelques-unes de ces initiatives.

 

En vous souhaitant une bonne lecture, prenez soin de vous, respectez les gestes barrières et surtout, restez chez vous !

 

Les initiatives dans la grande distribution

  • Les centres de test drive de Walmart
    L’enseigne américaine Walmart, premier groupe mondial de grande distribution généraliste, a récemment ouvert ses deux premiers centres de test de détection du Covid-19. Installés sur les parkings de ses hypermarchés, ces centres mobiles sont destinés dans un premier temps au dépistage du personnel médical, en première ligne face à l’épidémie. Dans le strict respect des mesures barrières, les malades potentiels sont testés depuis l’intérieur de leurs véhicules, grâce à la participation bénévole des pharmaciens volontaires du groupe.
  • Les paniers Franprix et Monoprix pour personnes âgées
    Nous le savons, nos seniors sont les plus à risque vis-à-vis de l’épidémie de coronavirus. Nombre d’entre eux ne dispose cependant pas d’alternative à une visite en magasin pour s’approvisionner (pas d’accès internet, pas de famille à proximité, etc), et ils prennent donc le risque de s’exposer au virus en cas de sortie. Dans le but de pallier à ce manque, et à l’initiative des responsables de magasins, les enseignes Franprix et Monoprix ont chacune mis en place un numéro vert à partir duquel nos ainés peuvent commander et se faire livrer gratuitement des paniers de produits de première nécessité. D’une valeur de 30 euros, ils contiennent 3 à 4 jours de vivres.Autre alternative, de nombreuses enseignes privatisent dorénavant leurs magasins pour les personnes âgées sur un créneau horaire de la journée afin de réduire le risque de contamination pour ces dernières.
  • Leclerc soutient nos agriculteurs
    Afin de soutenir la filière agricole française, elle aussi très impactée par l’épidémie et en cruel manque de main d’oeuvre (comme nous l’a rappelé le ministre de l’agriculture Didier Guillaume le 24 mars dernier), le groupe E.Leclerc a pris la décision de stopper tout approvisionnement d’origine étrangère sur les filières fraises, tomates, concombres et asperges.

Mobilisation des grands groupes de spiritueux et de cosmétiques pour la production de gel hydroalcoolique

  • A l’initiative du groupe LVMH, nombre de grandes entreprises de spiritueux et de cosmétiques (Pernod Ricard, Absolut Vodka, L’Oréal, Yves-Rocher pour en citer quelques-uns) mettent à profit leurs usines et leurs stocks d’alcool non transformés afin de produire du gel hydroalcoolique, dont manque cruellement notre personnel hospitalier dans le contexte de crise actuel. “Face au risque de pénurie constaté en France, Bernard Arnault a demandé à la branche parfums et cosmétiques de LVMH de mobiliser ses capacités de production pour fabriquer et offrir aux pouvoirs publics des quantités importantes de gel hydroalcoolique” a annoncé le groupe français le 15 mars dernier. Avec une capacité de production de quelques 12 tonnes par semaine, le groupe alimente gratuitement les 39 hôpitaux de l’AP-HP en gel hydroalcoolique, pour qui cette ressource est devenue plus que stratégique dans le contexte actuel. “Face au risque de pénurie constaté en France, Bernard Arnault a demandé à la branche parfums et cosmétiques de LVMH de mobiliser ses capacités de production pour fabriquer et offrir aux pouvoirs publics des quantités importantes de gel hydroalcoolique” a annoncé le groupe français le 15 mars dernier. Avec une capacité de production de quelques 12 tonnes par semaine, le groupe alimente gratuitement les 39 hôpitaux de l’AP-HP en gel hydroalcoolique, pour qui cette ressource est devenue plus que stratégique dans le contexte actuel.
  • Notons enfin que de plus petites entités participent elles aussi à l’effort national : la distillerie Louis Couderc, basée à Aurillac, a par exemple fait don de 300 litres de solution hydroalcoolique à l’hôpital de la ville.

Le secteur de la mode n’est pas en reste !

  • Afin d’approvisionner le personnel soignant en masques de protection, l’industrie du textile s’organise elle aussi. Le groupe H&M a ainsi annoncé qu’il mobilisait son réseau de fournisseurs afin de produire des masques à destination des hôpitaux européens. “L’Union européenne nous a demandé d’utiliser nos forces logistiques et opérationnelles pour fournir du matériel. Etant donné l’urgence de la situation, nous donnerons ce matériel” a déclaré l’enseigne dans un communiqué.
  • Même son de cloche chez Kering (Balenciaga, Gucci, Yves Saint Laurent, …), qui a annoncé la livraison dans les prochains jours de 3 millions de masques chirurgicaux aux services de santé français.
  • Du côté de nos voisins transalpins, sévèrement touchés par l’épidémie, Dolce & Gabbana s’associe à l’hôpital San Raffaele et à l’université milanaise Humanitas afin de soutenir la recherche d’un remède au Covid-19, en finançant les travaux du professeur Alberto Mantovani, immunologue italien parmi les plus réputés au monde. “Nous sentions que nous devions faire quelque chose pour lutter contre ce virus dévastateur qui, depuis la Chine, est en train de frapper l’humanité tout entière. Nous avons pensé que l’université Humanitas était l’interlocuteur idéal. […] Soutenir la recherche scientifique est, pour nous, un devoir moral et nous espérons que notre contribution pourra aider à résoudre ce problème dramatique” témoignent les portes-parole du groupe italien.

La multiplication des dons financier …

  • En Italie toujours, les initiatives de dons financiers se multiplient. Le groupe français Kering a ainsi fait don de 2 millions d’euros pour soutenir le système de santé italien.
  • Giorgio Armani a de son côté annoncé un don de 1,25 million d’euros à destination des hôpitaux du pays. 
  • Pour sa part, Donatella Versace directrice artistique du groupe éponyme a annoncé des dons de 200 000 euros à l’hôpital San Raffaele et 140 000 euros à la croix-rouge Chinoise afin de faire parvenir du matériel médical en Italie. 
  • Enfin, des hôpitaux de Trévise, Rome et Milan ont quand à eux reçu une donation de 3 millions d’euros de la part la maison Benetton.

… mais aussi des ressources stratégiques !

  • Face à la pénurie de masques, gants et gel hydroalcoolique en milieu hospitalier, nombre de groupes ont répondu présent pour apporter leur aide. Ainsi, CMA-CGM, PSA, Renault, Auchan, Safran et même le château de Versailles, pour ne citer qu’eux, ont puisé dans leurs réserves pour alimenter notre système de santé avec des centaines de milliers de masques.
  • Des grands noms internationaux, tel que LVMH (mode et spiritueux), Alibaba (e-commerce) ou encore Razer (matériel de gaming) ont quand à eux annoncé des commandes de plusieurs millions de masques supplémentaires à destination de la France.
  • Enfin, Provalliance, la maison mère des chaînes de salons de coiffure Franck Provost et Jean-Louis David a annoncé le don de ses stocks de gants et gel désinfectants au profit des pharmaciens français.

Et quid des entreprises e-commerce ?

Faisant face à une explosion des commandes en ligne, notamment pour des produits de première nécessité, les géants du e-commerce présents en France ont également revu leur fonctionnement pour apporter leur soutien à la lutte contre le Coronavirus :

  • CDiscount et Amazon ont annoncé mettre la priorité sur le traitement des commandes des produits jugés essentiels pour les français en confinement (alimentation, hygiène, etc), tout en multipliant les actions promotionnelles sur ces produits et en instaurant la gratuité des livraisons sur l’ensemble du territoire. Concernant cette dernière mesure, ils ont rapidement été rejoint par Fnac, Darty ou encore Boulanger.
  • La branche technologique d’Amazon, avec en figure de proue sa plateforme Cloud AWS, va de son côté distribuer quelques 20 millions de dollars sous forme de crédits AWS et de support technique. Ce programme a pour but d’encourager et de soutenir les utilisateurs du service AWS qui travaillent à la création de nouveaux moyens de diagnostics du Covid-19.
  • Enfin, l’institut de recherche et développement d’Alibaba Group investi massivement dans la recherche de nouveaux moyens de diagnostic du coronavirus. Ils ont ainsi récemment mis au point un nouveau système qui serait capable de diagnostiquer la maladie en à peine 20 secondes, à partir de l’analyse de radiographies des poumons, et avec un taux de certitude proche des 96%.

Les initiatives pour faciliter la vie des confinés

La population française vit actuellement sa troisième semaine de confinement, et pour beaucoup d’entre-nous, notamment ceux qui sont confinés seuls et au chômage partiel, le temps peut paraître long et la solitude difficile à vivre ! (On s’excuse d’avance auprès des parents qui liront cet article, pour qui la situation est probablement inverse !).

 

Fort heureusement, de nombreuses initiatives ont vu le jour pour proposer des alternatives à nos sorties habituelles :

  • Côté art et culture, de nombreux musées proposent par exemple des visites numériques gratuites de leurs espaces d’exposition. C’est le cas du Grand Palais notamment, qui propose une version entièrement digitale de son exposition Pompéi, accessible gratuitement sur son site web, directement depuis votre canapé ! Le Louvre, le Musée d’Orsay et le Musée Rodin pour en citer quelques-uns ont pris des initiatives similaires, dans le cadre de l’opération #CultureChezNous menée par le ministère de la culture.
  • Niveau musique, de nombreux artistes proposent des concerts ou des sessions en live sur les réseaux sociaux, à l’image de Christine and The Queens, qui interprète chaque jour à 18H l’un de ses morceaux en direct sur Instagram. Elle est d’ailleurs loin d’être la seule et de nombreux artistes proposent à leur communauté de fan de les retrouver chaque jour pour tromper l’ennui du confinement.
  • Des festivals entièrement numériques et gratuits voient également le jour à l’initiative des artistes et de l’industrie musicale. C’est le cas du Sofa Festival, à la fois musical et interactif imaginé par Warner Music France, en partenariat avec la Fnac et Songkick. Vous pourrez ainsi suivre une sélection de “concerts à la maison” les 2, 3 et 9 avril 2020, animés par des artistes comme Renaud Capuçon, Christophe Maé ou encore Alain Souchon.
  • L’opéra de Paris propose quand à lui une représentation par semaine d’un des grands classiques de l’opéra, issus des archives de l’institution, et en libre accès depuis son site web.
  • Pour ce qui est de la lecture, la bibliothèque numérique Scribd donne accès à son gigantesque catalogue et la chaîne de magasins Furet du Nord met gratuitement à disposition plus de 5000 livres numériques. De son côté, la médiathèque de la bibliothèque publique du Centre Pompidou donne accès librement à un immense catalogue de bandes dessinées, grâce à un partenariat avec la plateforme Iznéo. Ce sera l’occasion de redécouvrir les grands classiques de la littérature, mais aussi des oeuvres plus contemporaines, toujours depuis votre canapé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + cinq =