Les seuils de minimis pour le e-commerce cross border

12 MIN DE LECTURE

Dans le secteur du e-commerce, il est indispensable de connaître un certain nombre de formalités, afin d’optimiser la circulation des marchandises à l’international, et ce, dans les meilleures conditions possibles. Focus et décryptage avec transiteo des seuils de référence applicables au e-commerce.

Les seuils de minimis (ou minimas) : qu’est ce que c’est ?

De la même manière que pour le montant des droits et taxes lié à l’importation d’une marchandise sur un territoire, c’est à la discrétion de chaque Etat de définir un seuil de référence, connu sous le nom de seuil de minimis (ou minimas).

Ce seuil de minimis représente le seuil de valeur d’une marchandise à partir de laquelle celle-ci sera soumise aux droits de douanes ainsi qu’aux autres taxes du pays de destination. Il est important de noter que le seuil de minimis commun pour les pays membres de l’Union Européenne est fixé par l’Union Douanière, qui régit l’ensemble des réglementations douanières sur l’ensemble des territoires. Ce seuil de minimis commun est à appliquer pour tout pays tiers souhaitant importer des marchandises sur le territoire européen.

Le montant des taxes établi, permet au pays de destination de générer une source de revenu. Ces frais de droits et taxes sont, soit à la charge de l’acheteur, soit du vendeur. Cela dépend des Incoterms définis dans le contrat de vente entre les deux parties (pour en savoir plus sur les incoterms concernés, vous pouvez lire notre article “DAP/DPU/DDP que cela signifie et dans quel cas utiliser l’un ou l’autre ?” ). 

Les seuils de minimas : comment ça marche ?

A l’arrivée d’une marchandise dans les bureaux de douanes du pays de destination, il incombe aux autorités compétentes d’analyser les produits et d’évaluer le montant des droits et taxes selon le régime douanier en vigueur. Cette procédure douanière représente, pour le pays importateur de la marchandise et ses services de douane, un investissement de temps qui nécessite des ressources humaines et financières. 

Les minimis permettent donc, pour les pays tiers, d’effectuer un tri de marchandises dans un but d’optimisation de temps, en fixant un seuil de rentabilité à partir duquel l’analyse d’une marchandise sera avantageux. En effet, il n’est pas économiquement pertinent de consacrer beaucoup de temps à l’analyse de marchandises à faible valeur. Toute marchandise d’une valeur inférieure à ce minimis ne sera donc sujette ni à des droits de douanes, ni à des taxes.

La valeur de minimis varie considérablement d’un pays à un autre en fonction des régimes douaniers en vigueur, ce qui nécessite de comprendre les marchés des pays vers lesquels vous souhaitez expédier votre marchandise. 

Tout comprendre avec un exemple …

Prenons un exemple de minimis avec un aspirateur sans fil en provenance de l’Australie d’une valeur de 350$ AUD HT :

  • En France, la valeur HT de l’aspirateur sans fil est de 215,17 €. La valeur du produit dépasse le seuil de 22 € pour les taxes, ainsi que de 150 € pour les droits. Il faudra donc payer des droits et taxes à l’importation de ce produit sur le territoire français d’un montant de 165,3 $ AUD, soit 101,62 €
  • En comparaison, aux Etats-Unis, la valeur de l’aspirateur sans fil est de 255,98 USD. Les minimis de droits et de taxes étant identiques pour les Etats-Unis et fixés à 800 USD, ni droits ni taxes devront être payés à l’arrivée de la marchandise sur le territoire.

Pour les échanges entre pays de l’UE, c’est le seuil de Chiffre d’Affaires annuel réalisé dans le pays de destination qui déclenche ou non le versement de frais de TVA. Ce seuil est fixé par les Etats membres. Donc, si une paire de chaussures en cuir d’une valeur de 200€ HT en provenance d’Italie est livrée en Allemagne, il n’y aura pas de frais liés à l’importation dans le pays de destination, car l’Allemagne a son seuil de Chiffre d’Affaires fixé à 17 500 €.

Les seuils de minimis varient donc d’un pays à un autre, ce qui nécessite de comprendre les marchés des pays vers lesquels vous souhaitez expédier ou importer votre marchandise. Le tableau ci-dessous recense les pays du monde, les seuils de minimis pour les droits et les taxes, ainsi que les devises* pour les deux types de frais.

PAYS SEUILS DES DROITS DEVISES DES DROITS * SEUILS DES TAXES DEVISES DES TAXES *
Afghanistan 0 USD 0 USD
Îles d’Åland 150 EUR 22 EUR
Albanie 150 EUR 22 EUR
Algérie 0 EUR 0 EUR
Samoa américaines 0 EUR 0 EUR
Andorre 150 EUR 22 EUR
Angola 38000 AOA 38000 AOA
Anguilla 0 XCD 0 XCD
Antarctique 0 EUR 0 EUR
Antigua-et-Barbuda 0 EUR 0 EUR
Argentine 0 EUR 0 EUR
Arménie 150000 AMD 150000 AMD
Aruba 0 EUR 0 EUR
Australie 1000 AUD 1000 AUD
Autriche 150 EUR 22 EUR
Azerbaïdjan 0 AZN 0 AZN
Bahamas 0 EUR 0 EUR
Bahreïn 300 BHD 300 BHD
Bangladesh 1000 BDT 0 BDT
Barbade 0 EUR 0 EUR
Bélarus 150 EUR 22 EUR
Belgique 150 EUR 22 EUR
Belize 0 BZD 0 BZD
Bénin 50 XFO 50 XFO
Bermudes 0 EUR 0 EUR
Bhoutan 0 BTN 0 BTN
Bolivie (État plurinational de) 0 BOB 0 BOB
Bonaire, Saint-Eustache et Saba 100 USD 100 USD
Bosnie-Herzégovine 150 EUR 22 EUR
Botswana 0 EUR 0 EUR
Île Bouvet 0 EUR 0 EUR
Brésil 0 EUR 0 EUR
Territoire britannique de l’océan Indien 150 EUR 22 EUR
Brunéi Darussalam 0 BND 0 BND
Bulgarie 150 EUR 22 EUR
Burkina Faso 0 EUR 0 EUR
Burundi 0 EUR 0 EUR
Cabo Verde 200 USD 200 USD
Cambodge 50 USD 50 USD
Cameroun 400 USD 400 USD
Canada 20 CAD 20 CAD
Îles Caïmanes 0 USD 0 USD
République centrafricaine 20 USD 0 USD
Tchad 20 USD 20 USD
Chili 30 USD 30 USD
Chine 50 RMB 50 RMB
Île Christmas 0 USD 0 USD
Îles des Cocos (Keeling) 0 USD 0 USD
Colombie 200 USD 200 USD
Comores 0 EUR 0 EUR
Congo 12 USD 12 USD
République démocratique du Congo 0 EUR 0 EUR
Îles Cook 0 EUR 0 EUR
Costa Rica 50 USD 50 USD
Côte d’Ivoire 20 USD 20 USD
Croatie 150 EUR 22 EUR
Cuba 0 EUR 0 EUR
Curaçao 100 USD 100 USD
Chypre 150 EUR 22 EUR
Tchéquie 150 EUR 22 EUR
Danemark 1150 DKK 80 DKK
Djibouti 0 EUR 0 EUR
Dominique 0 EUR 0 EUR
République dominicaine 200 USD 200 USD
Équateur 10 EUR 0 EUR
Égypte 0 EUR 0 EUR
El Salvador 0 EUR 0 EUR
Guinée équatoriale 200 USD 0 USD
Érythrée 100 USD 0 USD
Estonie 150 EUR 22 EUR
Éthiopie 25 EUR 25 EUR
Îles Falkland (Malvinas) 0 EUR 0 EUR
Îles Féroé 80 DKK 80 DKK
Fidji 200 FJD 200 FJD
Finlande 150 EUR 22 EUR
France 150 EUR 22 EUR
Guyane française 150 EUR 0 EUR
Polynésie française 0 EUR 0 EUR
Terres australes françaises 0 EUR 0 EUR
Gabon 10 USD 10 USD
Gambie 100 USD 100 USD
Géorgie 170 USD 170 USD
Allemagne 150 EUR 22 EUR
Ghana 5 USD 0 USD
Gibraltar 0 GIP 0 GIP
Grèce 150 EUR 22 EUR
Groenland 80 DKK 80 DKK
Grenade 20 XCD 0 XCD
Guadeloupe 150 EUR 0 EUR
Guam 0 EUR 0 EUR
Guatemala 0 EUR 0 EUR
Guernesey 0 EUR 0 EUR
Guinée 15 USD 15 USD
Guinée-Bissau 100 USD 0 USD
Guyana 0 GYD 0 GYD
Haïti 0 EUR 0 EUR
Île Heard-et-Îles MacDonald 0 EUR 0 EUR
Saint-Siège 0 EUR 0 EUR
Honduras 0 EUR 0 EUR
Chine, région administrative spéciale de Hong Kong 0 EUR 0 EUR
Hongrie 150 EUR 22 EUR
Islande 0 EUR 0 EUR
Inde 0 INR 0 INR
Indonésie 3 USD 0 USD
Iran (République islamique d’) 50 USD 50 USD
Iraq 0 IQD 0 IQD
Irlande 150 EUR 22 EUR
Île de Man 0 EUR 0 EUR
Israël 290 ILS 290 ILS
Italie 150 EUR 22 EUR
Jamaïque 50 USD 0 USD
Japon 10000 JPY 10000 JPY
Jersey 0 EUR 0 EUR
Jordanie 100 JOD 0 JOD
Kazakhstan 500 EUR 500 EUR
Kenya 0 EUR 0 EUR
Kiribati 0 EUR 0 EUR
République populaire démocratique de Corée 0 EUR 0 EUR
République de Corée 150 USD 150 USD
Koweït 100 USD 0 USD
Kirghizistan 120 USD 120 USD
République démocratique populaire lao 0 EUR 0 EUR
Lettonie 150 EUR 22 EUR
Liban 0 LBP 0 LBP
Lesotho 0 EUR 0 EUR
Libéria 0 EUR 0 EUR
Libye 0 EUR 0 EUR
Liechtenstein 0 CHF 0 CHF
Lituanie 150 EUR 22 EUR
Luxembourg 150 EUR 22 EUR
Chine, région administrative spéciale de Macao 0 EUR 0 EUR
ex-République yougoslave de Macédoine 22 EUR 22 EUR
Madagascar 20 USD 20 USD
Malawi 0 EUR 0 EUR
Malaisie 500 MYR 0 MYR
Maldives 6000 MVR 0 MVR
Mali 20 USD 20 USD
Malte 150 EUR 22 EUR
Îles Marshall 0 EUR 0 EUR
Martinique 150 EUR 0 EUR
Mauritanie 25 USD 25 USD
Maurice 500 MUR 500 MUR
Mayotte 150 EUR 22 EUR
Mexique 1000 USD 50 USD
Micronésie (États fédérés de) 0 USD 0 USD
République de Moldova 300 EUR 300 EUR
Monaco 150 EUR 22 EUR
Mongolie 0 EUR 0 EUR
Monténégro 75 EUR 0 EUR
Montserrat 0 EUR 0 EUR
Maroc 30 USD 30 USD
Mozambique 30 USD 30 USD
Myanmar 0 MNK 0 MNK
Namibie 0 EUR 0 EUR
Nauru 0 EUR 0 EUR
Népal 0 EUR 0 EUR
Pays-Bas 150 EUR 22 EUR
Nouvelle-Calédonie 0 EUR 0 EUR
Nouvelle-Zélande 1000 NZD 1000 NZD
Nicaragua 0 EUR 0 EUR
Niger 20 UUSD 0 UUSD
Nigéria 0 NGN 0 NGN
Nioué 0 EUR 0 EUR
Île Norfolk 50 USD 0 USD
Îles Mariannes du Nord 0 EUR 0 EUR
Norvège 350 NOK 350 NOK
Oman 0 EUR 0 EUR
Pakistan 0 EUR 0 EUR
Palaos 0 EUR 0 EUR
État de Palestine 0 EUR 0 EUR
Panama 100 PAB 100 PAB
Papouasie-Nouvelle-Guinée 25 PGK 25 PGK
Paraguay 20 USD 20 USD
Pérou 200 USD 200 USD
Philippines 10000 PHP 10000 PHP
Pitcairn 0 EUR 0 EUR
Pologne 150 EUR 22 EUR
Portugal 150 EUR 22 EUR
Porto Rico 800 USD 0 USD
Qatar 3000 QAR 0 QAR
Réunion 150 EUR 1 EUR
Roumanie 150 EUR 22 EUR
Fédération de Russie 200 EUR 200 EUR
Rwanda 15 RWF 15 RWF
Saint-Barthélemy 0 EUR 0 EUR
Sainte-Hélène 0 EUR 0 EUR
Saint-Kitts-et-Nevis 0 EUR 0 EUR
Sainte-Lucie 0 EUR 0 EUR
Saint-Martin (partie française) 150 EUR 1 EUR
Saint-Pierre-et-Miquelon 150 EUR 1 EUR
Saint-Vincent-et-les Grenadines 0 EUR 0 EUR
Samoa 0 EUR 0 EUR
Saint-Marin 22 EUR 0 EUR
Sao Tomé-et-Principe 0 EUR 0 EUR
Arabie saoudite 1000 SAR 0 SAR
Sénégal 30 USD 0 USD
Serbie 0 EUR 0 EUR
Seychelles 0 EUR 0 EUR
Sierra Leone 0 EUR 0 EUR
Singapour 400 SGD 400 SGD
Saint-Martin (partie néerlandaise) 150 EUR 22 EUR
Slovaquie 150 EUR 22 EUR
Slovénie 150 EUR 22 EUR
Îles Salomon 0 EUR 0 EUR
Somalie 0 EUR 0 EUR
Afrique du Sud 0 EUR 0 EUR
Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud 0 USD 0 USD
Soudan du Sud 0 EUR 0 EUR
Espagne 150 EUR 22 EUR
Sri Lanka 0 EUR 0 EUR
Soudan 0 EUR 0 EUR
Suriname 0 EUR 0 EUR
Îles Svalbard-et-Jan Mayen 0 EUR 0 EUR
Swaziland 0 EUR 0 EUR
Suède 1600 SEK 0 SEK
Suisse 0 CHF 0 CHF
République arabe syrienne 50 SYP 0 SYP
Taïwan 2000 TWD 2000 TWD
Tadjikistan 0 EUR 0 EUR
République-Unie de Tanzanie 0 EUR 0 EUR
Thaïlande 1000 THB 1000 THB
Timor-Leste 0 USD 0 USD
Togo 400 USD 400 USD
Tokélaou 0 EUR 0 EUR
Tonga 0 EUR 0 EUR
Trinité-et-Tobago 0 EUR 0 EUR
Tunisie 0 EUR 0 EUR
Turquie 0 TRY 0 TRY
Turkménistan 0 EUR 0 EUR
Îles Turques-et-Caïques 0 EUR 0 EUR
Tuvalu 0 EUR 0 EUR
Ouganda 0 UGX 0 UGX
Ukraine 150 EUR 0 EUR
Émirats arabes unis 1000 AED 0 AED
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord 135 GBP 15 GBP
Îles mineures éloignées des États-Unis 0 EUR 0 EUR
États-Unis d’Amérique 800 USD 800 USD
Uruguay 1 USD 1 USD
Ouzbékistan 1000 USD 1000 USD
Vanuatu 0 EUR 0 EUR
Venezuela (République bolivarienne) 100 USD 100 USD
Viet Nam 1000000 VND 0 VND
Îles Vierges britanniques 0 EUR 0 EUR
Îles Vierges américaines 0 EUR 0 EUR
Îles Wallis-et-Futuna 200 XPF 0 XPF
Sahara occidental 0 EUR 0 EUR
Yémen 0 EUR 0 EUR
Zambie 50 USD 50 USD
Zimbabwe 10 USD 10 USD

* Dans un même pays, il peut y avoir une devise spécifique pour les droits, et une devise spécifique pour les taxes. De la même manière que pour les seuils, il appartient aux autorités douanières de définir ces devises.

La loi e-commerce 2021

Une nouvelle réforme de la TVA pour l’Union Européenne applicable au e-commerce était initialement prévue au 1er janvier 2021. Cependant, au vu du contexte sanitaire complexe de 2020, cette réforme a été décalée au 1er juillet 2021. Cette initiative de réforme est née du fait que certains pays ne communiquent pas la réelle valeur des marchandises (en déclarant une valeur inférieure à une marchandise par rapport à son coût réel) dans un objectif d’économie au détriment des règles internationales.

N’hésitez pas à attacher une importance particulière à la connaissance des minimis. Ces données vous permettront d’anticiper les coûts au dédouanement de vos marchandises en fonction de la législation douanière du pays de destination. Si la connaissance des minimis représente un réel intérêt en tant que vendeur pour connaître le montant des frais liés à la livraison de sa marchandise, il permet de toujours plus être gage de transparence vis-à-vis du client. Il sera en effet possible de le communiquer en amont, et de l’intégrer à votre prix de vente final. De cette manière, vous pourrez garantir la livraison de vos marchandises avec une transparence accrue à l’égard de vos clients.

Comment transiteo vous aide à gérer les seuils de minimis pour vos transactions cross-border ?

C’est justement dans l’objectif de rendre vos échanges avec vos acheteurs plus transparents que transiteo vous propose des solutions plug-and-play sur mesure pour vos activités de e-commerce transfrontalière. 

Grâce à notre outil de calcul des droits et taxes automatisé, vous intégrez le moteur de calcul des droits et taxes de douane N°1 pour le e-commerce. Finis les mauvaises surprise : vous affichez le montant des droits et taxes dus à l’importation de vos marchandises, et ce, en temps réel, depuis et vers 178 destinations ! 

Notre système est toujours à jour avec les dernières réglementations en date (nouvel accord de libre échange, nouveaux taux pratiqués en raison d’une guerre commerciale, changement dans les seuil de minimis, etc). Nos API restful et nos plugins e-commerce (Magento, Prestashop, Woocommerce, etc) offrent une simplicité d’intégration à toutes les plateformes en ligne.

Les seuils de minimas (ou minimis) sont une complexité supplémentaire aux transactions cross-border et opérations à l’import/export. Avec transiteo, découvrez comment simplifier vos démarches à l’international : offrez une totale transparence à vos clients du monde entier et une expérience d’achat optimale ! N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir nos produits sur-mesure pour le e-commerce transfrontalier.

发表评论

邮箱地址不会被公开。 必填项已用*标注